Alors que je partais me reposer un mois en Thaïlande, - à la fin de l'une des années les plus noires de mon existence entière -, je décidai auparavant, en Novembre 2011, de tenir la promesse que j'avais faite à la tribu Arhuacos en Mars dernier 2011.

J'envoyais 3 dons de 5000.-CHF chacun par virement bancaire pour la réalisation de leurs rêves. 3 projets qui s'inséraient totalement dans le cadre de notre Association à but non lucratif: One Heart in Action récoltant des fonds à cet effet, soit en l'occurence: la construction d'une coopérative, d'un temple et d'une maison traditionnelle pour la préservation de l'artisanat local des femmes. 

À mon retour de voyage, - croyez-le ou non -, j'ai appris que la Brigade des Stupéfiants, surveillait mes faits et gestes, mes comptes bancaires et mes téléphones, me soupçonnant d'un traffic de drogue pour arrondir mes fins de mois avant le réveillon !!!!!

Dans ma grande naïveté, j'ai d'abord cru à une plaisanterie, mais non...

La parano de cette société est telle, que même lorsque une association aspire à aider son prochain, ses administrateurs  sont pris pour des criminels. Un conseil: la prochaine fois que vous voudrez "faire le bien", ne dépassez surtout pas la frontière "sûre et limpide" de l'occident!

D'ailleurs, cette action a littéralement vidé nos caisses. Alors, "à vot' bon cœur, m'sieur, dame"!

Arhuacos

Et pour preuve de ma transparence et de ma bonne foi (s'il en faut), cette photo de groupe (rare) avec les habitants et le groupe de femmes de Nabusimaké.

​ 

Catégorie : Arhuacos

Page 5 sur 5