aigleetcondor2bisPlusieurs communautés natives font référence à cette prophétie, notamment les descendants Incas, Mayas et Hopi. 

La légende raconte que Waynacapaq Inca, le dernier des grands dirigeants de ce peuple mythique, offrit avant leur départ cette dernière prédiction à l’humanité :

« La nuit cosmique est tombée sur notre civilisation et durera 500 ans. Durant toutes ces années, le Roi des ténèbres gouvernera. Puis le Roi de la Lumière ouvrira à nouveau les portes des dimensions supérieures, suscitant un grand éveil à la Conscience.

Ce temps sera nommé l’âge de la Résurrection des Morts – non pas des morts physiques, mais des morts spirituels. Parmi eux les Incas ressuciteront, ainsi que les Aigles, les Maîtres des Tribus du Nord, et les Condors, les Maîtres déchus des vies passées. Ces deux Maîtres se retrouveront, s'uniront et parleront de la Résurrection.

Lorsque le Condor du Sud et l’Aigle du Nord voleront ensemble, la Terre s’éveillera. Les Aigles du Nord ne peuvent se libérer sans l’aide des Condors du Sud. L’esprit de la Pachamama (la Mère Terre) ranimera la conscience de ses enfants par milliers. Telle est la Résurrection des Morts… »

Photo des plumes d’Aigle et de Condor de Ka Ren ©

aiglecondorQuant à eux les Mayas sont les gardiens de la connaissance des crânes de cristal, gardiens du temps ou gardiens des jours. Ils ont reçu la charge d'informer les autres tribus de la date, où les peuples devront se réunir pour se préparer à la fin des temps et à la connaissance qui en jaillira. Conformément aux prophéties  - et en accord avec l'ancien calendrier -, un rassemblement est prévu, dont les gardiens des jours Mayas ont su préserver la nature sacrée et secrète.

aiglecondor2En effet, les prophéties sacrées des Mayas révèlent également que : « Le moment viendra quand l’Aigle du Nord rencontrera le Condor du Sud. C’est alors que toutes les tribus des Amériques organiseront les rencontres des aïeux et des chamanes traditionnels, durant lesquels ils partageront leur savoir comme leur médecine traditionnelle, afin d’aider l’humanité à affronter les épreuves à avenir. »

Les Mayas ajoutent qu’en cet instant : « Le Peuple du Centre rencontrera l'Aigle du Nord et le Condor du Sud et tous les peuples seront unis comme les doigts de la main. » La prophétie précise que : « Lorsque les treize crânes de cristal seront rassemblés en 2012, les secrets de la vie seront transmis à l’humanité.» Cette date était censée tomber le 21 décembre 2012, même si entre temps les avis différèrent. Rien ne s'est produit ce jour-là, du moins en apparence. Toutefois, tout porte à croire que la conscience principalement égotiste de la population capitaliste et occidentale postmoderne paiera un jour le lourd tribut de ses actes passés… Ka Ren

Aiôn, le Dieu du Temps à Arles

 

titolarosaPour vous inspirez au cours de cette lecture, vous pouvez écoutez un extrait de l'album de Tito La Rosa, dont le titre est bien sûr... La Prophétie de l'Aigle et du Condor!

 

Pour écouter la chanson en entier…

Cliquez l'image pour écouter...

  

La Prophétie de l’Aigle et du Condor :

Premier message 

« Il est dit qu’au début, le Dieu du Temps créa le Soleil et la Lune, et qu´avec eux virent le jour l´Aigle et le Condor, avec une telle force que l´Aigle et le Condor réunirent l´Amérique du Nord et du Sud, formant l´Amérique Centrale. De ces terres apparurent les pierières nations, traversant de nombreux moments difficiles, dont le pire fut la division des nations en quatre directions.

Suite à la division apparurent les Prophéties, cherchant à enseigner aux nations les chemins vers la libération et l’unification.

L’une d’entre elles parle du jour où l´union des larmes qui jaillissent du cœur de l´Aigle et du Condor soigneront les blessures et fortifieront l´esprit, les corps et les pensées des premiers peuples. Les guerriers de la Lumière repousseront les épées des ennemis et mettront fin à l´oppression, l´exploitation et l´injustice (vices de la 3D) au nom de la LIBERTÉ.

Il est inscrit que ce rassemblement et cette union aura lieu au cours de ce siècle et qu’ils réuniront et réconcilieront les Premières Nations Originelles qui reviendront des quatre directions opposées. »

aiglecondor3

Aigle et Condor

Deuxième message

« Dans nos sociétés occidentales, nous avons engrangé des connaissances scientifiques prodigieuses, développé des modes de raisonnements qui nous semblent logiques et progressé sans cesse dans le domaine de la technologie. Nous avons dans l’ensemble amélioré notre niveau de vie et notre confort. De nombreux experts s’accordent à dire que nous sommes, à l’heure actuelle, confrontés à des faits accablants prouvant que notre société moderne se dirige vers une crise majeure.

D’éminents scientifiques nous montrent que les systèmes économiques et industriels mis en place par les sociétés nanties sont susceptibles de bouleverser l’équilibre fragile et complexe de la vie sur notre planète. Encouragés par nos intérêts à court terme, nous vivons comme anesthésiés, somnolents, guidés par les nouvelles, la culture « people » et autres « armes de distraction massive ».

Or cette appréhension particulière du monde, les peuples indigènes d’Amérique du Sud la qualifient de … « rêve » ; eux qui ont préservé un lien étroit avec la nature. Ils possèdent une connaissance et une sensibilité intrinsèques de la nature, celle de ne faire qu’un avec elle. Ces peuples indigènes ont une règle, selon laquelle rien ne doit être entrepris qui pourrait constituer une menace pour les générations futures. Le message des Indiens d’Amérique du Sud est clair : l’acte le plus fort qui puisse être posé pour sauver la planète et les êtres qui l’habitent est de « changer le rêve des populations du Nord ».

Changer le rêve, c’est changer de vision. C’est se reconnaître comme individus engagés qui œuvrent ensemble pour un même projet ; un projet où tout un chacun est prêt à agir et à envisager une nouvelle manière de voir, une vision où se rapprochent la sagesse qui honore la terre et le génie technologique du monde moderne dans lequel nous vivons.

Une prophétie amérindienne vieille de plusieurs milliers d’années met en scène l’Aigle et le Condor qui, chacun, représentent une manière d’être de nos sociétés humaines. L’Aigle symbolise la société matérialiste axée sur le développement scientifique et technologique. Tandis que le Condor symbolise la société spirituelle qui se sent plus intégrée dans son environnement naturel.

Selon cette légende, le monde est régi par des cycles de 500 ans dominés en alternance par l’Aigle et le Condor. Le dernier cycle a commencé à la fin du 15ème siècle, c’est-à-dire à l’époque qui coïncide avec l’arrivée de Christophe Colomb sur le sol américain. Il a été prédit que pendant ce cycle l’Aigle dominerait mais qu’avant la fin, des transformations surviendraient et l’Aigle et le Condor voleraient ensemble dans le même ciel.

Ne serait-ce pas ce qui s’accomplit sous nos yeux aujourd’hui ? La prophétie de l’Aigle et du Condor commencerait-elle à se réaliser ?… »

Extrait du site web: www.reveillerlereveur.org 

aiglecondor4 

Troisième message

«La Prophétie de l'Aigle et du Condor est relatée par de nombreuses nations Natives dans l'hémisphère Ouest. Ce qui suit est une élaboration en provenance de la Condédération du Voyage de paix et de Dignité du Conceil de Coordination de l'Aigle et du Condor, Les Aînés de ce continent se rappelle et racontent une prophétie qui prédit comment nous allons nous rassembler et nous réunir en un peuple. Nous sommes tel un corps démenantelé en plusieurs morceaux et celui-ci va se remembrer et devenir entier à nouveau. Ils l'annoncent à la fois dans le Sud, le Centre et le Nord.

Nos Aînés nous disent que nous allons nous réunir et retrouver nos forces comme de nombreuses flèches qui ne se briseront pas. Ils se souviennent de l'histoire pour maintenir le feu vivant. Nous devons nous rassembler pour être un, pour avoir une compréhension complète.

L'outil principal est la flèche, car à travers tout le continent nos ancêtres étaient des chasseurs. par la suite ils ajoutèrent à la flèche un arc sacré. Cet arc est utilisé là encore à travers tout le continent et se nomme la demie lune. Ils savaient que nous serions encore là et que cet arc serait à nouveau au centre, indiquant la direction que nous devrons prendre. Si nous avançons d'un pas nous envoyons la flèche pour la suivre.

Tous nos peuples doivent créer un nouveau dessein pour nos enfants et les générations futures. Ils disent que c'est écrit dans les étoiles et que nous devons accomplir ce travail pour qu'ils puissent mettre en mouvement l'énerie spirituel. ceci débutera une nouvelle ère, où nous pourrons prendre l'Esprit dentre nos propres mains lorsque l'Aigle et le Condor se réuniront. Nos leaders disent que nous ne devons pas oublier de transmettre ce message à nos enfants. Nous réunirons nos famille et notre peuple. Les pièces seront en place.

Il y a une place pour tout le monde et ils seront en dehors de cette prophétie. La majorité de nos leaders demande de ne pas oublier d'enseigner à nos enfants. Tous les derniers dirigeants qui étaient aux commandes ont dit de maintenir nos familles ensemble. Nous nous lèverons lors de ce grand dessein. Un jour nous le contiendrons dans nos foyers. Enseignez de Père à Fils, de Mère à Fille.

C'est très simple à comprendre. La Rencontre du Condor de Urin et de l'Aigle de Hanan. Cette Prophétie fut révélée lors de la première Rencontre des peuples Indigènes à Quito, Equteur, en 1990. Dans le cours de l'existence des Nations Indiennes, tous les 5 siècles se produit des transformations à la fois des fondations et des formes. Malgré ces changements, la vie ne perd pas son essence. Elle se recouvre d'une nouvelle peau. Le vieux est régénéré. Il est nourri avec une énergie pure. Cette énergie est transmise par les grands esprits d'Allpa Mana et de Pacha Mama, qui s'exprime eglobalement dans la nature et dans l'Univers.

Des milliers d'année en arrière, lorsque la vie initia son cycle vital, Pachakamak (Dieu des Temps) créa Inti (le soleil) et Quilla (la lune) de l'union de ses larmes et dès lors donna naissance aux Runas, au peuple, au contient de Appla-Yala et lors de cette naissance émergea le Condor et l'Aigle, le Kuntur de Urin et l'Anga de Hana, leurs esprits enrichissant les veines des Runas de ce continent. Leur force motiva le nord et le sud à se réunir. 

L'union des peuples du Nord avec le Sud signifie également celle du Condor et de l'Aigle. le Condor et l'Aigle associent leurs larmes de Jahanpacha (le ciel) à Ucupacha (le monde souterrain). de cette union jaillit l'Amérique Centrale. Au sein de ce morceau de terre fut concentrée la sagesse de Hana et Urin.

De nouvelles Nations se développèrent, dont les habitants eurent la capacité de d'ensemencer la terre au centre d'un grand océan et de la convertir en ce qui se nomme aujourd'hui l'Amérique Centrale. ces peuples, guidés par les lois de Allpa Mana et de Pacha Mama, ont du traverser des situations difficiles, l'une d'entre elle étant de séparer leurs nations en quatre parts. Après cette tragédie, les Willak Umus (prophètes) enseignèrent aux Amautas, Curacas, Arawikas ou autres hommes sages de créer des prophéties qui orienteraient et guideraient leurs peuples. Ces prophéties apprendraient aux nations Indiennes de se maintenir solides, unis, et par dessus tou, de rechercher les chemins les plus appropriés pour leur libération.

Le début de la libération du peuple Indien serait symbolisé par différentes prophéties, l'une d'entre elle étant l'union des larmes du Condor de urin et de l'Aigle de Hanan. L'union de ces larmes cautériserait nos blessures et fortifierait nos esprits, nos corps et nos pensées. le Grand Esprit ouvrirait des sillons et dans chacun y arroserait nos graines, et à chaque pas jaillierait des bataillons d'hommes qui dénuderaient leurs torses pour parer les coups des poignards de l'ennemi. Ils tendraient leurs mains pour effacer l'oppression, l'esploitation et l'injustice, et ils écriraient sur l'immense page du ciel le mot sacré de liberté.

L'union de l'Aigle et du Condor, selon la prophétie, devrait arriver à notre époque. La période qui s'ensuivra sera née avec un nouvel esprit. Celui-ci réunira une fois encore les nations rouges du Nord, du centre et du Sud de cet hémisphère. Il est important de saisir l'interprétation de cette prophétie pour pouvoir comprendre le but et la portée du mandat du Voyage de Paix et de Dignité, dont la piste intercontinentale fait partie. 

Il y a de nombreuses étapes qui seront et sont déjà entreprises par nos peuples en ce moment. Les pistes de Paix et de Dignité en font partie. Toutes ces étapes appartiennent à la Vision, aux Rêves et aux Prières que nous faisons pour perpétrer les instructions de nos ancêtres et pour réaliser la prophétie grâce à une participation active au cours de ces étapes. Tel est la Prière de Paix et de Dignité: que la Confédération de l'Aigle et du Condor soit rétablie à nouveau. L'histoire des Voyages Spirituels de Paix et de Dignité est la Responsabilité!

Les Voyages de Paix et de Dignité ne constituent pas les chemins en eux-mêmes. Tout le travail impliqué a été pensé et beaucoup de gens ont eu des échanges à ce propos concernant l'idée de la première marche en 1992. Trop de personnes non informées ont pensé que celle-ci était la seule activité des Voyages de Paix et de Dignité. ce n'est pas le cas!

La vision de nos peuples nous a poussé à fournir un véhicule qui permettrait aux peuples de se reconnecter les uns aux autres grâve au feu Sacré et de renforcer notre conexion au Père et Mère du Grand Esprit, à la Mère Terre. Les Voyages de Paix et Dignité est le véhicule que nous vous offrons. Le Voyage ne se termine jamais. 

En 1989, un groupe de peuples indigènes à Chicago se montra concerné par la date de la Prophétie de l'Aigle et du Condor qui se rapprochait. Ce moment était indiqué et enregistré sur la Pierre Sacrée du Calendrier des Peuples Mexicains. (Ce calendrier est improprement connu comme étant "le Calendrier Aztèque", ainsi nommé par les Anthropologues qui l'ont extrait de ce que l'on appelle à présent "Mexico"). Ce calendrier détient des cycles de 52 ans. L'un des derniers cycles prit fin le 12 Octobre 1992. Le nouveau débuta le 13 Octobre 1992. Au cours de celui-ci, une renaissance apparaîtra chez les "deux jambes" de ce monde et la Prophétie de l'Aigle et du Condor se manifestera durant cette période.  

La création d'une confédération qui tendrait vers une reconnection spirituelle des Feux Sacrés dans l'intégralité de l'Ile de la Tortue fut l'un des sujets de bien des discussions, qui impliqua la question de savoir comment cette tâche pouvait être accomplie. Il fut décidé que le moment était venu d'agir dans cette direction, car il est de notre responsabilité en tant que descendants des peuples du Mexique de se mobiliser. 

Nous ne comptons pas sur les autres pour décider à notre place ou une quelconque permission des "deux jambes". Nous avons prié pour la bénédiction et le soutien de notre Grand Créateur et sur nos ancêtres pour nous guider. Ces discussions n'étaient pas les premières dans le cours de la pensée des individus de Chicago, mais furent en fait la poursuite d'autres échanges à ce sujet de la part de nos peuples durant de nombreuses années. Jusqu'à ce que toutes les nations des peuples indigènes auraient ainsi transmis les prophéties et les légendes aux générations suivantes et à un moment précis au cours de ce siècle, pendant que les cérémonies et les Feux Sacrés seraient maintenus et ravivés pour notre développement spirituel et notre santé.

L'appel de nombreux aînés contemporains et de leaders spirituels dans le but de retourner vers nos chemins du passé fut écouté par beaucoup de jeunes gens des cités et des réserves, ainsi que toute forme de vie ici dans le Nord. Ils ont commencé leurs Périples de guérison d'eux-mêmes et ont accru leur compréhension des chemins Sacrés et des cérémonies. Nous avons appris la responsabilité et les risques que de multiples leaders spirituels ont endossé, afin de protéger ce mode de vie qui fut attaqué par l'invasion et l'holocauste de nos ancêtres il y a plus de 500 ans en arrière.

Pas une nation indigène à l'heure actuelle peut prétendre que son chemin Originel de vie n'a pas été contrecarré, réprimé ou banni d'une façon ou d'une autre par les États-Unis, qui furent constitués sans leur participation, leur permission ou leur concertation. Encore aujourd'hui, la législation de ces gouvernements ne reconnaît pas notre Chemin de vie, ni même n'apporte de protection à son égard.

Dans certains cas aux "États-Unis", l'Acte de Liberté des Religions des Natifs Américains fut même dissout, de telle manière qu'il n'est pas de "dents". Aussi continuons à avancer en fonction du Grand Père, de la Grand Mère et des instructions de nos ancêtres. Les discussions se poursuivent et un homme nommé Alphonso Perez a eu l'idée de créer une prière internationale, qui coïnciderait avec la période du changement cyclique. 

La Course Spirituelle serait une méthode par laquelle cette prière serait accomplie. Cette course internationale serait l'une des nombreuses étapes qui se révéleraient au cours de ce cycle pour la guérison de nos peuples et de notre Mère Sacrée la Terre. C'est pour cette raison que la course fut organisé vers la fin des années 80.

Le groupe de Chicago organisa et incorpora le nom de Voyages de Paix et Dignité. Ils ont aussi fourni de leur temps et de leur attention, afin de devenir l'association principale de coordination pour la course de 1992. Son président était Aurelio Diaz Tekpankalli, qui avait déjà œuvré précédemment dans ce sens pour la formation de la Confédération de l'Aigle et du Condor. Ce travail prit deux ans. Ce ne fut pas juste une activité réduite à 1992. Il fut décidé qu'Alphonso irait dans les quatre directions de l'Hémisphère Nord et Francisco Melo, vers le Sud, afin de trouver des parents qui accepteraient de donner leur temps et de leur attention pour perpétuer la prière. 

Tekpankalli se déplaça vers de nombreuses nations et communautés pour prier et entreprendre des cérémonies avec nos parents qui avaient invité Paix et Dignité chez eux. À chaque fois, les aînés lui ont déclaré " nous t'attendions". Dans chaque communauté qui gardait encore vivante la mémoire de leur peuple, ils racontèrent de multiples histoires au sujet de la Prophétie.

Chaque étape que nous avons accompli a confirmé notre vision, nos rêves et nos croyances. Beaucoup ont des doutes. Nous avons rencontré divers obstacles à cause des doutes. Mais nous n'en avons aucun à l'égard du Grand Esprit et des démarches que nous faisons. Il n'y a pas de place pour cela au sein de cette tâche, même dans le travail nécessaire pour que cette course puisse à nouveau s'effectuer. Effacer les doutes est l'un des aspects de la guérison de 500 ans de génocides et de colonisation. »

Extrait de: www.spiritwheel.com

aiglecondor5

Photo de Ace Montana Design @ 

Quatrième message
 

« Beaucoup de cultures indigènes de par le monde partagent une prophétie de plus de 2000 ans à propos de l'Aigle et du Condor. Dans les Andes, elle s'exprime par le retour du nouveau Pachacuti, dans un intervalle d'environ 500 ans. La prophétie a prédit un déséquilibre et un énorme conflit dans l'ensemble des Amériques entre 1500 et 2000. Durant cette période l'Aigle, représentant le mental et le matérialisme, a conduit le Condor, représentant pour sa part le centre spirituel et celui du cœur, à une quasi extinction.

L'Aigle symbolise le monde technologique, moderne, et les peuples de l'Aigle ont développé leur intellect aux dépens de leur cœur. Leur technologie a progressé à un degré extraordinaire, leur apportant la richesse matérielle au-delà de leurs rêves les plus fous. Mais celle-ci les a également appauvri spirituellement à leur propre péril.

Le peuple du Condor est le peuple indigène du monde qui vie proche de la terre, avec le cœur et la sagesse qui provient de la connexion avec la nature. Ils évoluent à partir de leur cœur et à travers leurs sens, et détiennent une profondeur spirituelle et une sagesse sans précédent qui est l'expression de leur puissant rapport avec la nature. ces peuples sont spirituellement riches, mais matériellement pauvres. Les forces de développement globale menacent à présent leur environnement sur lequel ils dépendent pour leurs subsistance physique et spirituelle. Ils doivent comprendre et acquérir certains des talents intellectuels de l'Aigle.

Selon la Prophétie de l'Aigle et du Condor, nous sommes au commencement du "5e Pachacuti", un temps où le Condor s'élèvera à nouveau et volera aile contre aile dans le même ciel que l'Aigle, alors que le monde retrouvera son équilibre. C'est une période annonciatrice de partage, d'amour et de guérison, et une transition menant au-delà du conflit et du tumulte vers des voies plus soutenables et de respect à la Terre. Ce sera un moment de grande transition, mais avec aussi quelques dangers. le Condor n'oubliera pas la domination de l'Aigle. L'Aigle doit également changer pour soutenir la restauration de l'équilibre.

Notre tâche à présent consiste à commencer à retourner vers les voies du cœur-sagesse du Condor; d'accomplir individuellement la prophétie. Nous avons besoin "de revenir à nos sens" et d'écouter ce que la Terre tente de nous dire avec notre cœur. Nous devons observer et comprendre comment les choix que nous faisons quotidiennement non seulement perpétuent la destruction de notre Terre, mais contribue aussi à notre état d'insatisfaction, de stress, et d'isolation les uns des autres. Nous devons maintenant aider le Condor à prendre son essor. »

pachacuti


Extrait de: www.heartoftheearth.org
Autres liens: marchetaparole.or

​ 

Catégorie : BLOG